Jeudi 25 juillet - 20h30

Nicolas Viatte

Passacaille, chaconne et autres variations thématiques

Programme

Jean-François Dandrieu (1682 – 1738)
Offertoire pour le Jour de Pâques (« O filii et filiae »)

Peeter Cornet (1570 – 1633)
Courante

4 variations

Henry Purcell (1659 – 1695)
Voluntary on the Old 100th

Dietrich Buxtehude (1637 – 1707)
Passacaglia in d (BuxVW161)

Louis Couperin (1626 – 1661)
Chaconne en sol

Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
Passacaglia in c (BWV582)

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809 – 1847)
Andante con variazioni

Denis Bédard (1950*)
Variations sur « The Old Hundredth »

Maestoso – Con moto – Vivo – Scherzando –
Misterioso – Moderato – Allegro molto

Passacaille, chaconne et autres variations thématiques

 

De tout temps, les compositeurs ont utilisé des motifs thématiques pour en créer des variations, que ce soit sur une basse ou un soprano. Jean-François Dandrieu magnifie le genre dans son somptueux Offertoire pour le Jour de Pâques (sur « O filii et filiae », populaire séquence pascale du XVe siècle). Le thème est suivi de onze variations, sur le même principe que les Noëls pour orgue.

Peeter Cornet fut un maillon important entre les traditions flamandes et anglaises. Sa Courante, modelée sur le principe de la Courante anglaise (danse lente à trois temps), obéit au principe de la variation, construite sur un thème de forme A A’ et B B’ (A’ et B’ étant la variation respectivement de A et B). Le thème exposé est ensuite varié à trois reprises avec, comme souvent, de plus en plus de notes…

Le Voluntary on the Old 100th de Henry Purcell fait entendre le célèbre choral (de nos jours : Nous chanterons pour toi, Seigneur) successivement à la basse puis au soprano.

Dietrich Buxtehude nous permet de découvrir la variation sur une basse.
Sa Passacaglia est d’une grande simplicité d’écriture mais terriblement efficace ! Quatre sections de sept variations chacune, entrecoupées de quelques notes permettant à l’œuvre d’évoluer tonalement.

Point de thème mélodique pour des variations avec la Chaconne de Louis Couperin (oncle de François). Le compositeur varie essentiellement la structure rythmique de la Chaconne dans une forme couplets – refrain.

Johann Sebastian Bach a sans aucun doute sublimé le principe de la variation sur une basse avec sa somptueuse Passacaglia qui débute par l’énoncé du thème à la basse. Il n’y a pas d’équivalent dans toute l’histoire de la musique. 21 variations constituent l’œuvre, la dernière variation étant une fugue faisant évoluer le thème dans un savant contrepoint.

Retour au calme avec Felix Mendelssohn. Pièce de jeunesse, l’Andante con variazioni voit son motif thématique initial évoluer jusqu’à presque disparaître au fil des quatre sections de l’œuvre qui suivent l’exposé du thème initial. On retrouve le thème initial comme conclusion.

Le compositeur canadien Denis Bédard reprend le célèbre thème de choral déjà entendu précédemment. Au travers de sept variations, le compositeur habille le thème de multiples couleurs harmoniques légères et pétillantes.

Nicolas Viatte

 

a étudié l’orgue, d’abord au Conservatoire de Neuchâtel dans la classe de Robert Märki. Il a ensuite travaillé avec Kei Koito au Conservatoire de Lausanne (Diplôme de concert en 2003).

En 2000, Nicolas Viatte devient titulaire des orgues de l’église Notre-Dame à Vevey et, depuis 2006, il est également co-titulaire des grandes orgues de la Cathédrale St-Nicolas à Fribourg où il a été nommé, sur concours. Sa fonction d’organiste liturgique – qu’il mène avec des compétences largement reconnues – est un moment privilégié de sa vie professionnelle.